Page d'archive 5

COUV – Mystery in Space

COUV - Mystery in Space dans Couv 18042608170515263615685863

PULPOCOVER – Fantastic Stories of Imagination

PULPOCOVER - Fantastic Stories of Imagination dans Pulpocover 18042510051115263615684778

DES MONSTRES DE LA SÉRIE « AU-DELÀ DU RÉEL »

DES MONSTRES DE LA SÉRIE

18042410003615263615683300 dans TVthèque

18042410003815263615683301

18042410004615263615683302

18042410004815263615683303

18042410004915263615683304

18042410005115263615683305

18042410005415263615683308

18042410005115263615683306

18042410005315263615683307

RETROFAKE – Saturn

RETROFAKE - Saturn dans Retrofake 18042311001815263615681886

DATASKANN – Vers d’autres mondes

DATASKANN - Vers d'autres mondes dans Dataskann 17060602282015263615078906La catégorie Dataskann explore des sujets ou des thèmes propres à la Science-Fiction, elle se fait l’écho de ce qui a déjà été écrit par des spécialistes en citant des extraits d’ouvrages de référence et en faisant part de sa propre réflexion, mais elle peut également aborder seule un thème qui lui tient à cœur. Elle peut aussi reprendre un article déjà publié dans la rubrique du CE13D des Échos d’Altaïr et l’enrichir de données nouvelles.

18042202052715263615680130 dans Dataskann : Vers d'autres mondes

- DATASKANN -

Vers d’autres mondes

Le chemin vers les étoiles sera un long chemin semé d’embûches. Si autrefois les navigateurs explorateurs partaient sur les océans à la recherche de nouvelles terres, la SF l’a décidé : dans le futur, ce sera à bord de vaisseaux spatiaux. Mais si sur la Terre une île ressemble toujours à une autre île, dans l’univers aucune planète ne ressemble à une autre, ou si peu. Que vont-ils découvrir, ces courageux explorateurs de l’espace en débarquant sur un nouveau monde ? La vie ou la mort ?…

18042202083815263615680131

Jean Gattégno nous raconte dans son Que sais-je ? La Science-Fiction (éd. Presses Universitaires de France) :

« Il s’agit là d’un des quelques grands thèmes de la science-fiction, et cela dès l’origine puisque Lucien de Samosate comme Cyrano de Bergerac y avaient vu le ressort de leurs contes. Dépaysement, exotisme, fût-il de pacotille, description manifestement irréelle d’un univers nouveau, tout cela restera pendant des siècles un des sujets favoris des écrivains d’imagination, mais aussi de penseurs et de philosophes. »

18042202132615263615680133Gérard Klein parle d’îles cosmiques dans sa présentation de Les Maîtres de la Science-Fiction : Histoires de Planètes (éd. Le Livre de Poche) :

« L’espace est donc plein d’îles. Le tout est de les atteindre et ensuite de les explorer, et bien sûr d’y rencontrer la merveille ou l’effroi. Les plus proches, celles dont on peut discerner des détails et dresser des cartes, sont bien sûr les cibles privilégiées de l’imagination. »

Stan Barrets, lui, préfère nous parler de mondes vivants dans le tome 2 de son Science-Fictionnaire (éd. Denoël) : 

« Que peut donc dire une planète à l’univers dans le cri ténu de l’infrarouge ? » demande David Brin en exergue d’un de ses romans. 

La SF répond : « Beaucoup de choses ! »

Bien que paradoxal, le thème des mondes vivants est déjà relativement ancien et participe sans doute d’un panthéisme diffus. Il existe même une vieille nouvelle d’Hamilton où celui-ci imagine que le Soleil est vivant et que les planètes sont ses œufs. Or, un jour, la Terre se met à éclore… »

18042202165915263615680138

Pierre Versins aborde la colonisation dans son Encyclopédie de l’Utopie et de la Science-Fiction (éd. L’Âge d’Homme) : 

« L’homme est un conquérant. L’espace lui est ouvert. Il prend pied, parsec après parsec, sur des planètes nouvelles. Certaines sont vides, il les occupe, les emplit de sa présence. D’autres sont occupées, qu’importe : il les conquiert, les colonise. »

Mais c’est l’intrigue qui façonne ces mondes inconnus, nous dit Jack Williamson dans l’Encyclopédie Visuelle de la Science-Fiction (éd. Albin Michel) :

18042202233815263615680141« Une fois les limites du système solaire dépassées, les écrivains de SF font preuve d’une très grande imagination. Les mondes sont inventés sur mesure : habités, hostiles, accueillants, suivant les besoins de l’intrigue. »

Et bien entendu, qui dit exploration spatiale et découverte  de mondes extraterrestres ne peut s’empêcher d’évoquer le space opera en revenant aux débuts de la SF, comme Douglas Hill dans l’Encyclopédie de la Science-Fiction (éd. CIL Beaux Livres) :

« L’aventure spatiale, appelée fréquemment « space opera », d’après son équivalent dans le western , le « horse opera », traite souvent d’exploration spatiale, de territoires inexplorés où l’homme se risque avec le courage qui lui est propre. Mais, à cette époque, le space opera ne s’intéressait pas beaucoup aux conséquences de ces visites sur les planètes, pas plus pour les visiteurs que pour les visités. Les planètes n’avaient d’autres raisons d’être que d’offrir les meilleures conditions de dangers et de suspense. Et leurs habitants n’intéressaient qu’en tant que monstres à exterminer, ou encore comme créatures intelligentes et hostiles reprenant le rôle tenu par les Indiens dans le western. »

18042202261615263615680142

Le cosmonaute et le voyageur sur terre sont pourtant intimement liés, et l’espoir réside dans l’expansion de l’humanité à travers l’espace, nous raconte Gérard Klein dans sa préface de Histoires de Voyages dans l’Espace (La Grande Anthologie de la Science-Fiction, éd. Le Livre de Poche) :

18042202300115263615680143« Au plus profond, cependant, quelque chose relie le voyageur sur terre et le cosmonaute. Pourquoi faudrait-il affronter de telles difficultés et de telles angoisses pour repousser les bornes du monde non seulement connu mais fréquenté et peuplé par l’homme ? Il y a dans l’espoir d’une expansion de l’humanité dans l’espace, quel qu’en soit le prix, quelque chose qui prolonge la fantastique entreprise d’exploration et de domination de la planète natale. »

La réponse à nos problèmes, et forcément aux classiques  D’où venons-nous ? Qui sommes-nous ? et Où allons-nous ?, nous attend certainement là-haut, dans les étoiles et sur ces mondes extraterrestres qui ne demandent qu’à être explorés…

- Morbius, d’Altaïr IV -

Résultat de recherche d'images pour "retro alien world gif"

VIDÉO – La Quatrième Dimension : ép. « Solitude »

Voici le premier épisode de la première saison de l’anthologie télévisuelle de Rod Serling : LA QUATRIÈME DIMENSION. Inutile de revenir sur l’excellence de cette série qui aura marqué plus d’un fantasticophile et que les entités de la 13e dimension (et non de la quatrième) ont toujours énormément de plaisir à revoir. Aperçu de l’épisode « Solitude » (« Where is Everybody ? »), réalisé par Robert Stevens sur un scénario de Rod Serling lui-même, et diffusé le 2 octobre 1959 :

« Un homme, seul et amnésique, erre depuis quelque temps dans une petite ville abandonnée. Son angoisse augmente au fur et à mesure qu’il constate qu’il est le seul être vivant de cet endroit énigmatique, malgré des traces évidentes d’activité humaine très récente. Comment est-il arrivé ici ? La ville est-elle réellement déserte ? »

VOIX D’OUTRE-ESPACE – L’Homme qui n’est jamais né

« Dans la brillante immensité de billions et de billions d’étoiles, la totale solitude lorsqu’elle est voulue peut être exaltante et n’a rien de commun avec la solitude dont l’homme souffre sur Terre. Perdu dans la multitude des mondes, l’homme ne fait plus qu’un avec l’espace et le temps. » 

VOIX D'OUTRE-ESPACE - L'Homme qui n'est jamais né dans Voix d'outre-espace 18042008462415263615677225

(épisode « L’Homme qui n’est jamais né », série AU-DELÀ DU RÉEL)

SPACETOYS – Space Patrol

SPACETOYS - Space Patrol dans Spacetoys 18041809590215263615674625

FEMME CYBORG

FEMME CYBORG dans Image 18041710262415263615672173

ROBOTIKMACHINE – Le robot sténo

ROBOTIKMACHINE - Le robot sténo  dans Robotikmachine 18041608095015263615670444


1...34567...35

AVERTISSEMENT !

SCIENCE-FICTION RÉTRO OU KITSCH, SAVANTS FOUS, CRÉATURES ÉTRANGES, OBJETS INCONNUS, ROBOTS COLORÉS, INSECTES GÉANTS, ASTRONEFS INCONTRÔLABLES, ALIENS MENAÇANTS, HÉROS SANS SCRUPULES, AFFICHES LOUFOQUES, ARTISTES DÉMENTS, DANGEREUSES VISIONS : RIEN NE VOUS SERA ÉPARGNÉ. BIENVENUE DANS LE CLUB DES ENTITÉS DE LA 13e DIMENSION, LE CE13D…


Tresanstopfullno |
Le blog de la classe CE1-CE2 |
Votre Alter-Ego |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Petites Zouzouilles...
| Ogtrosenethlink
| Lamagitdelunivers