Archives pour la catégorie Vidéo

VIDÉO – Magnus Robot Fighter

VIDÉO - Magnus Robot Fighter dans Vidéo NSleIb-magnus

Vous avez découvert hier quelques-unes des magnifiques couvertures de la série de comics Magnus Robot Fighter. Le CE13D revient aujourd’hui sur ce combattant anti-robot dont les histoires se déroulent sur la Terre, en l’an 4000, et vous propose une vidéo-montage-animé d’extraits de ses albums, mais aussi le lien vers tous ses albums scannés et quelques gifs signés d’un fan, Matias Hannecke, pour illustrer notre article.

More development I did for Magnus Robot Fighter. FULL SCREEN for details.

Magnus vit en l’an 4000 en North Am, une gigantesque mégalopole englobant la totalité du continent nord américain. À cette époque, les humains sont totalement dépendants des robots qui les dirigent et les asservissent.

tumblr_oveyffV5XY1s34umwo6_1280 dans Vidéo

Magnus a été élevé par un robot répondant au nom de 1A. Celui-ci est à sa façon un rebelle du système et un fervent défenseur des 3 Lois de la Robotique. Conscient du danger que représente ce monde dirigé par des machines, 1A a enseigné à Magnus un art martial futuriste permettant au combattant de briser l’acier à mains nues. Magnus devient ainsi un redoutable guerrier protecteur des humains.

vhmeIb-magnus2

La série originale de comics s’intitule Magnus, Robot Fighter, 4000 AD. Elle est née en 1963 sous la plume et le pinceau de Russ Manning. À travers ses multiples aventures, Magnus combat aussi des extraterrestres, des pirates de l’espace, des tyrans… Il est amoureux de Leeja Clane, la fille d’un sénateur de North Am. Leeja possède des capacités télépathiques limitées.

tumblr_ovkpv5t4rB1s34umwo1_1280

Le dernier numéro de la série Magnus a été publié en janvier 1977. Magnus a ensuite été repris par les éditions Valiant Comics et Acclaim Comics dans les années 1990, puis à nouveau par Dark Horse en 2010. En France, « Magnus An 4000 est paru chez les éditions des Remparts. 17 numéros au format 17 * 24 cm de 12/ 1972 à 01/1977. Des albums paraîtront ensuite chez Sagedition. » (bedetheque.com)

Vous trouverez ICI toute la collection complète de Magnus, Robot Fighter disponible en téléchargement gratuit. Pour la vidéo, des extraits des albums de comics sont présentés ci-dessous (cliquez sur l’image). Et n’oubliez pas : un bon robot est un robot mort !

Image de prévisualisation YouTube

- Morbius, d’Altaïr IV -

(sources : Wikipédia)

VIDÉO – La Planète des Vampires

Un court extrait du film de Mario Bava LA PLANÈTE DES VAMPIRES (Terrore nello spazio), réalisé en 1965.

« Dans un proche futur, les vaisseaux spatiaux Argos et Galliot sont envoyés en mission d’exploration sur la mystérieuse planète Aura. Premier arrivé, le Galliot ne donne plus signe de vie. À l’atterrissage, les membres de l’équipage de l’Argos deviennent fous et commencent à se massacrer entre eux… soit, comme ils l’apprennent rapidement, exactement ce qui est arrivé au Galliot. Les explorateurs se rendent bientôt compte que la planète est habitée par des extraterrestres dénués de corps qui sont prêts à tout pour s’échapper de leur planète à l’agonie. »

Image de prévisualisation YouTube

VIDÉO – Destination Inner Space (1966)

VIDÉO - Destination Inner Space (1966) dans Cineteek 19050708022515263616226898

« Une créature habite un vaisseau spatial englouti venu d’une autre planète. Mais celle-ci décide d’investir un sous-marin et s’en prend à son équipage. »

LA BANDE-ANNONCE :

Image de prévisualisation YouTube

DESTINATION INNER SPACE est un film de science-fiction réalisé en 1966 par Francis D. Lyon avec, dans les rôles principaux, Scott Brady, Gary Merrill, Sheree Nord et Wende Wagner. Son monstre est célèbre en raison de son apparence, sorte de croisement entre la Créature du Lac Noir et un piranha. Malgré un budget très modeste et des effets spéciaux qui ne le sont pas moins, DESTINATION INNER SPACE demeure réputé pour être un divertissement qui se laisse voir… à condition d’être indulgent. Mais nous le sommes tous dans ce Club des Entités de la 13e Dimension, sinon que ferions-nous ici ?

LE FILM EN ENTIER (en V.O.) :

Image de prévisualisation YouTube

VIDÉO – Stingray : ép. « Un Plan Audacieux »

Série télévisée britannique créée par les célèbres Sylvia et Gerry Anderson (LES SENTINELLES DE L’AIR, COSMOS 1999, UFO : ALERTE DANS L’ESPACE…), STINGRAY fut diffusé de 1964 à 1965 et compte 39 épisodes de 25 minutes environ. L’histoire est la suivante:

« En 2065, la patrouille de sécurité aquatique mondiale (World Aquanaut Security Patrol – WASP) combat les Aquaphibiens, une race de guerriers sous-marins dirigée par le roi Titan, désireux d’exterminer les terriens afin de prendre possession de la Terre. Le capitaine Troy Tempest est à la tête de l’escadrille sous-marine et son arme ultime, le Stingray, un sous-marin atomique équipé des dernières technologies. »

Le show à la Anderson offre comme à l’accoutumée son lot de marionnettes, d’engins et de décors fignolés à la perfection, comme l’étaient déjà ceux des formidables SENTINELLES DE L’AIR. On y retrouve donc tout le charme de la « Supermarionation » et de la musique stridente de Barry Gray !

L’épisode que nous vous proposons en V.F. est le 32e de la série et s’intitule « Un Plan Audacieux » (Count Down, en anglais). Cliquez sur l’image ci-dessous pour le regarder.

VIDÉO - Stingray : ép.

VIDÉO – Star Trek, la série animée : ép. « More Tribbles, More Troubles »

Voici l’unique épisode en français de STAR TREK, LA SÉRIE ANIMÉE disponible sur YouTube, lequel ne devrait pas y rester longtemps d’après nous. Alors profitez-en si vous ne connaissez pas encore la série de dessins animés mettant en scène les célèbres personnages de l’Enterprise : Kirk, Spock, McCoy…

La série animée de STAR TREK compte un total de 22 épisodes de 24 minutes chacun. Elle fut diffusée de 1973 à 1974, du moins aux États-Unis. En France, il faudra attendre 1998 pour la découvrir enfin sur Canal J… Les épisodes ont été depuis édités en coffrets DVD. La série reçut un Emmy Award en 1975 en tant que meilleure série pour enfant, même si ses épisodes ne se destinaient pas vraiment pour eux.

Les entités de la 13e dimension vous propose donc l’épisode « More Tribbles, More Troubles », où l’on retrouve les Tribbles, charmantes petites créatures ronronnantes qui se reproduisent à grande vitesse à bord de l’Enterprise…

Cliquez sur l’image ci-dessous pour voir l’épisode en français.

Image de prévisualisation YouTube

VIDÉO – Star Trek : ép. « Mission Terre »

Les entités auraient préféré vous en proposer un autre, mais c’est le seul épisode de STAR TREK sixties que nous ayons trouvé disponible en français, enfin, en version canadienne, jusqu’au titre d’ailleurs puisqu’il s’agit ici de PATROUILLE DU COSMOS (risible). « Mission Terre » n’est pas, à nos yeux, en effet, l’un des meilleurs épisodes de la cultissime série de science-fiction américaine, mais il se laisse voir sans problème. L’histoire est la suivante :

« L’Enterprise est envoyé volontairement dans le temps sur la Terre, en 1968, pour enquêter sur une aide extra-terrestre qu’aurait reçu la planète bleue pendant l’âge nucléaire. »

« Mission Terre » (Assignment Earth) est le dernier épisode de la seconde saison de STAR TREK, soit le 26e, diffusé alors le 26 mars 1968 aux États-Unis. Il s’agit d’une énième histoire de voyage dans le temps qu’affectionne particulièrement la série de Gene Roddenberry. On trouve Robert Lansing (L’EMPIRE DES FOURMIS GÉANTES, 1977) dans le rôle de Gary Seven et Teri Garr (FRANKENSTEIN JUNIOR) dans celui de Roberta Lincoln.

Cliquez sur l’image ci-dessous pour voir l’épisode en français.

VIDÉO - Star Trek : ép.

VIDÉO – Cosmos 1999 : ép. « Le Gardien du Piri »

Partons sur la Lune pour retrouver les membres de la base Alpha, perdus dans l’Univers et à la recherche d’une planète accueillante. Se peut-il qu’ils l’aient enfin trouvée avec la planète Piri ?… Voici un épisode de la première saison de la série culte de SF des 70′s : COSMOS 1999.

« Ode à la liberté et au libre arbitre ! Les Alphans sont abasourdis par le charme de la planète Piri. Tout n’y est que calme et plénitude. Alors que les réjouissances battent leur plein, seul Koenig s’inquiète de l’euphorie de ses compagnons. »

Cliquez sur l’image ci-dessous pour voir l’épisode en français.

Image de prévisualisation YouTube

VIDÉO – La Quatrième Dimension : ép. « Comment servir l’homme »

Grand classique de l’incomparable anthologie télévisuelle de Rod Serling, ce 24e épisode de la troisième saison de LA QUATRIÈME DIMENSION est un must en son genre ! Intitulé « Comment servir l’homme » (To Serve Man), délicieux jeu de mots, il nous permet de découvrir Richard Kiel (« Requin » dans les James Bond avec Roger Moore) à ses débuts. L’acteur géant y incarne forcément ici l’extraterrestre vedette, Kanamite. Le scénario est quant à lui signé Damon Knight, l’écrivain de SF, et Rod Serling lui-même. L’histoire :

« Des extraterrestres arrivent soudainement sur Terre et persuadent les représentants rassemblés de l’ONU de leurs bonnes intentions : faire cesser la famine et les guerres sur la planète. Ils apportent toute leur technologie supérieure et pacifient la Terre. Tout le monde est satisfait de leur venue, et les voyages de Terriens vers la planète des aliens s’organisent. Mais le premier émissaire avait oublié à l’ONU un livre-programme intitulé « Comment servir l’homme » dont le titre avait suscité la confiance des Terriens… »

Cliquez sur l’image ci-dessous pour voir l’épisode en français.

VIDÉO - La Quatrième Dimension : ép.

VIDÉO – La Quatrième Dimension : ép. « Tous les gens sont partout semblables »

Cet épisode complet et en français de LA QUATRIÈME DIMENSION est le 25e de la première saison. Il s’intitule « Tous les gens sont partout semblables » (People Are Alike All Over) et nous fait le plaisir de retrouver le fabuleux Roddy McDowall. L’histoire est la suivante :

« Juste avant de partir pour une mission spatiale vers Mars, les astronautes Marcusson et Conrad se demandent si les Martiens ressemblent aux humains. Marcusson pense que oui mais pas Conrad. La fusée s’écrasant sur Mars, Marcusson meurt et Conrad est le seul survivant. D’abord effrayé, il s’aperçoit que les Martiens sont différents des humains car ils l’accueillent avec respect et gentillesse et obtient d’eux tout ce qu’il désire… »

Cliquez sur l’image ci-dessous pour voir l’épisode.

VIDÉO - La Quatrième Dimension : ép.

VIDÉO – La Quatrième Dimension : ép. « Solitude »

Voici le premier épisode de la première saison de l’anthologie télévisuelle de Rod Serling : LA QUATRIÈME DIMENSION. Inutile de revenir sur l’excellence de cette série qui aura marqué plus d’un fantasticophile et que les entités de la 13e dimension (et non de la quatrième) ont toujours énormément de plaisir à revoir. Aperçu de l’épisode « Solitude » (« Where is Everybody ? »), réalisé par Robert Stevens sur un scénario de Rod Serling lui-même, et diffusé le 2 octobre 1959 :

« Un homme, seul et amnésique, erre depuis quelque temps dans une petite ville abandonnée. Son angoisse augmente au fur et à mesure qu’il constate qu’il est le seul être vivant de cet endroit énigmatique, malgré des traces évidentes d’activité humaine très récente. Comment est-il arrivé ici ? La ville est-elle réellement déserte ? »


123

AVERTISSEMENT !

SCIENCE-FICTION RÉTRO OU KITSCH, SAVANTS FOUS, CRÉATURES ÉTRANGES, OBJETS INCONNUS, ROBOTS COLORÉS, INSECTES GÉANTS, ASTRONEFS INCONTRÔLABLES, ALIENS MENAÇANTS, HÉROS SANS SCRUPULES, AFFICHES LOUFOQUES, ARTISTES DÉMENTS, DANGEREUSES VISIONS : RIEN NE VOUS SERA ÉPARGNÉ. BIENVENUE DANS LE CLUB DES ENTITÉS DE LA 13e DIMENSION, LE CE13D…


Tresanstopfullno |
Le blog de la classe CE1-CE2 |
Votre Alter-Ego |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Petites Zouzouilles...
| Ogtrosenethlink
| Lamagitdelunivers