Archives pour la catégorie Cineteek

POSTEROÏDE – Gorath

POSTEROÏDE - Gorath dans Cineteek YdiUKb-1

POSTEROÏDE – L’Invasion des Soucoupes Volantes

POSTEROÏDE - L'Invasion des Soucoupes Volantes dans Cineteek 11

VIDÉO – The Giant Claw (1957)

VIDÉO - The Giant Claw (1957) dans Cineteek S9W6Jb-1

Un volatile géant extraterrestre sème la terreur dans les airs en s’attaquant aux avions. Le monstre semble invulnérable aux armes terriennes…

THE GIANT CLAW

Rhetthammersmith the giant claw GIF - Find on GIFER

La légende raconte que Jeff Morrow, l’acteur principal de THE GIANT CLAW (vedette de films de science-fiction des fifties tels que LES SURVIVANTS DE L’INFINI, KRONOS, LA CRÉATURE EST PARMI NOUS), a préféré filer à l’anglaise lors de la première du film en découvrant le jour même, horrifié, cet étrange volatile au long cou fripé et au bec tordu, dont les quelques poils sur la tête et le cri ridicule achèvent un portrait déjà si grotesque ! A chacune de ses apparitions, les spectateurs présents dans la salle éclataient de rire, et… je crois qu’on les comprend !

FaX6Jb-2 dans VidéoFred F. Sears, réalisateur de THE GIANT CLAW, est pourtant connu pour avoir signé un classique de la SF des fifties : LES SOUCOUPES VOLANTES ATTAQUENT (EARTH VS THE FLYING SAUCERS / 1956). Il est également à l’origine de THE NIGHT THE WORLD EXPLODED (1957). Comment en est-il arrivé à tourner un film sur un Oiseau Volant Non Identifié ?… Eh bien il faut savoir qu’au départ notre réalisateur comptait sur les services du grand Ray Harryhausen, oui, le spécialiste incontesté de l’animation image par image de JASON ET LES ARGONAUTES, LE SEPTIÈME VOYAGE DE SINBAD, LE VOYAGE FANTASTIQUE DE SINBAD, SINBAD ET L’ŒIL DU TIGRE, LES SOUCOUPES VOLANTES ATTAQUENT, etc… Cependant Fred F. Sears dû rapidement renoncer aux talents de Harryhausen en raison d’un budget trop serré, et c’est ainsi qu’il se tourna vers une petite société d’effets spéciaux mexicaine afin d’amortir considérablement le coût… ce qui fut fait au vu du résultat… En outre, il employa de nombreux stock-shots, en particulier ceux de son film LES SOUCOUPES VOLANTES ATTAQUENT.

GIF the giant claw rhett hammersmith daikaiju - animated GIF on ...

Pour conserver ses acteurs jusqu’au bout du tournage, Fred F. Sears leur mentit sans cesse. Il leur racontait ainsi que l’oiseau extraterrestre, vedette du film, serait confié à des spécialistes en effets YdX6Jb-3spéciaux, et que la qualité serait forcément au rendez-vous. Il leur demandait de prendre un air terrifié à chacune des apparitions du monstrueux volatile sans que nos pauvres comédiens ne sachent un seul instant à quoi ressemblait exactement la « chose ». Le résultat fut un tel ratage que même l’affiche ne daigne pas montrer la tête de l’oiseau rare… Quant au film, il se dit qu’il fut tourné en l’espace de deux semaines seulement.

Qu’à cela ne tienne ! Les entités de la 13e dimension, déjà coupables d’un Dataprofile du volatile alien (voir ICI), vous proposent le film en entier dans sa version originale sous-titrée en français. Une franche rigolade vous attend à la vision de cet incontournable nanar des fifties !

- Morbius, d’Altaïr IV -

Pour voir le film, cliquez sur l’image ci-dessous.

NfX6Jb-1

 

FOTOCINETEEK – Bataille Au-delà des Étoiles

BATAILLE AU-DELÀ DES ÉTOILES

The Green Slime (1968)

Une station spatiale détecte l’astéroïde Flora dont la trajectoire se dirige vers la Terre. Un astronaute est envoyé sur la station spatiale Gamma 3 afin de détruire l’immense morceau de roche. Il réussit sa mission mais l’un de ses coéquipiers revient dans la station avec une substance verdâtre extraterrestre sur sa combinaison. Les particules commencent alors à se développer grâce à l’électricité et mutent très rapidement en monstres…

FOTOCINETEEK - Bataille Au-delà des Étoiles dans Cineteek MS6qJb-1

uX6qJb-6 dans Fotocineteek

Résultat de recherche d'images pour "the green slime 1968 gif"

la7qJb-2

9d7qJb-8

Résultat de recherche d'images pour "the green slime 1968 gif"

fg7qJb-4

2h7qJb-7

Résultat de recherche d'images pour "the green slime 1968 gif"

Zk7qJb-5

Sm7qJb-3

Résultat de recherche d'images pour "the green slime 1968 gif"

fq7qJb-5

hs7qJb-9

Résultat de recherche d'images pour "the green slime 1968 gif"

E17qJb-10

F17qJb-11

Résultat de recherche d'images pour "the green slime 1968 gif"

G17qJb-12

s87qJb-16

J17qJb-14

Résultat de recherche d'images pour "the green slime 1968 gif"

I17qJb-13

L17qJb-15

Résultat de recherche d'images pour "the green slime 1968 gif"

hD7qJb-18

wE7qJb-17

sK7qJb-19

Résultat de recherche d'images pour "the green slime 1968 gif"

tK7qJb-20

uK7qJb-21

Résultat de recherche d'images pour "the green slime 1968 gif"

VIDÉO – Le Fantôme de l’Espace (1953)

VIDÉO - Le Fantôme de l'Espace (1953) dans Cineteek G40XIb-phantom1

Un extra-terrestre avec le pouvoir d’invisibilité débarque à Santa Monica. Tuant deux personnes qui l’ont attaqué en raison de l’apparence menaçante de sa combinaison spatiale, la créature essaie de fuir alors qu’elle est poursuivie par les autorités gouvernementales.

LE FANTÔME DE L’ESPACEbrillante015

LE FANTÔME DE L’ESPACE démarre en annonçant (en version française), de manière dramatique et grandiloquente, l’arrivée d’un vaisseau spatial dans l’atmosphère terrestre : « Les radars balayent le ciel avec leurs yeux qui ne dorment jamais… », une voix-off ridicule qui plombe assez ce nanar qui commence comme un documentaire, et qui est malgré tout non-dénué de certaines qualités, comme au niveau de son scénario : Un vaisseau extraterrestre se pose aux alentours de Los Angeles. La commission fédérale d’investigation mène l’enquête pour retrouver la navette et son passager qui terrorise les habitants de la région. Des interrogatoires, puis une chasse à l’homme, sont lancés pour retrouver le vilain E.T…

WG0XIb-phantom3 dans Vidéo

Réalisé et produit par William Lee Wilder, LE FANTÔME DE L’ESPACE a été tourné sur la logique du JOUR OÙ LA TERRE S’ARRETA (1951, Robert Wise), THE MAN FROM PLANET X (1951, Edgar Résultat de recherche d'images pour "phantom from space 1953 gif"G. Ulmer), mais surtout, du MÉTÉORE DE LA NUIT (sorti en 1953 aux USA, et réalisé par Jack Arnold), comme un de ces rares films de SF des 50′s, qui s’ouvre sur une fausse piste : on attend à voir débarquer un envahisseur belliqueux et sanguinaire, et tout est mis en œuvre pour détruire un étranger de l’espace qui est finalement venu en paix… Par certains égards, LE FANTÔME DE L’ESPACE annonce le travail de Steven Spielberg sur RENCONTRES DU TROISIÈME TYPE (avec la communication par messages codés entre l’Extraterrestre et les Terriens), et bien sûr E.T. (1982)…

qK0XIb-phantom2LE FANTÔME DE L’ESPACE est un film qui se voudrait intelligent, sur la peur de l’étranger et de la différence, mais que le manque de moyens financiers dessert complètement, William Lee Wilder ayant été, contrairement à son talentueux frère, Billy Wilder, un réalisateur délaissé par les Majors Hollywoodiennes. Il suffit de regarder ses KILLERS FROM SPACE et son ABOMINABLE HOMME DES NEIGES, tous deux sortis l’année suivante, pour se rendre compte de la difficulté de Wilder se débattant avec ses sujets mais avec des budgets ridicules, ce qui ramène finalement toutes ses réalisations au rang de gros navets.

C’est d’ailleurs avec une réalisation simpliste que W. Lee Wilder trompe son spectateur, dans LE FANTÔME DE L’ESPACE, en cherchant à l’effrayer et à égarer son jugement, pour mieux le surprendre, petit à petit, le long du film.

Sans en dire plus, William Lee Wilder est un réalisateur qui a été sorti de l’oubli, notamment par Jean-Pierre Putters dans ses « Craignos Monsters », et LE FANTÔME DE L’ESPACE, comme certains de ses films, ont été édités en France par Bach Films, c’est donc une belle occasion de pouvoir les redécouvrir pour s’en faire une appréciation personnelle.

- Trapard, de la Terre -

Pour voir le film (en VF), cliquez sur l’image ci-dessous.

vS0XIb-phantom4

POSTEROÏDE – War of the Satellites

POSTEROÏDE - War of the Satellites dans Cineteek ECNPIb-1

VIDÉO – Cat-Women of the Moon (1953)

VIDÉO - Cat-Women of the Moon (1953) dans Cineteek wh1MIb-cat4

Pour bien débuter la nouvelle année, les entités de la 13e dimension vous offrent la Lune… et ses femmes-chats. En effet, pauvres humains que vous êtes, depuis des siècles on vous cache la vérité : votre satellite naturel est habité par des félins-humains… C’est ce que la fusée spatiale Moon Rocket 4 va vous prouver à travers ce film de 1953, en version originale complète sous-titrée en français. L’histoire :

« La fusée spatiale Moon Rocket 4 et son équipage se posent sur la surface de la lune après avoir échappé à une pluie de météorites. Helen, leur navigatrice sexy, ressent des sensations de déjà vue et les mène à l’intérieur d’une caverne souterraine pressurisée, remplie d’araignées géantes carnivores et de belles femmes chats… »

Mais pour la présentation qui s’impose, laissons tout de suite la parole à l’entité Trapard, de la Terre…

CAT-WOMEN

OF THE MOON lune-image-animee-0030

Résultat de recherche d'images pour "cat women of the moon gif"

CAT-WOMEN OF THE MOON est une petite production de SF des 50′s, de Al Zimbalist et Jack Rabin, distribuée par Astor Pictures, et tournée par Arthur Hilton, un obscur réalisateur de la télévision américaine.

Bien qu’accompagné d’une bande-son atmosphérique d’Elmer Bernstein, le film est considéré comme un nanar des 50′s, dont l’insuccès à sa sortie en salles cantonna Hilton (et non pas Eric…) à bosser pour la TV le restant de sa carrière.

201MIb-cat5 dans Vidéo

Néanmoins, cet univers kitch de SF se laisse mieux apprécier avec le recul, comme un vieux pinard. Ce genre de ringardise est devenu comme une gourmandise avec les années, et son scénario est une merveille, lorsqu’on apprécie le décalage des années : 

Résultat de recherche d'images pour "cat women of the moon gif"Une expédition spatiale atterrit sur la Lune et découvre la race des « Cat-Women », les huit dernières survivantes d’une civilisation de 2 millions d’années, et ceci au fond d’une immense grotte où elles ont réussi à maintenir une atmosphère respirable, mais qui diminue petit à petit. Les Cat-Women tentent alors, grâce à leurs pouvoirs télépathiques, de voler le vaisseau de l’expédition pour se rendre sur la Terre…

ud2MIb-cat6Souvent mal cadré, et très bavard, la musique d’Elmer Bernstein accentue l’ambiance du film d’Hilton qui en est plutôt dépourvu. Les décors sont néanmoins agréables, et nous avons le plaisir de découvrir quelques instants, tel un gardien belliqueux de la grotte des Cat-Women, une tarentule extraterrestre géante, une créature qui sera, deux ans plus tard, l’héroïne du film de Jack Arnold, TARANTULA (1955). Les passionnés de SF des Fifties penseront aussitôt à la créature martienne géante mi-arachnide, mi-rongeur, de THE ANGRY RED PLANET (1959) d’Ib Melchior…

Entre Jules Verne et la BD américaine des 40′s, et malgré son manque de rythme, CAT-WOMEN OF THE MOON est un film curieux et néanmoins agréable, pour ce qui concerne l’univers kitsch de la vieille SF des 50′s. Ces grands fans de SF old-school que sont John Landis et Joe Dante tourneront d’ailleurs, en 1987, plusieurs courts métrages improbables de drôlerie pour le film à sketchs, volontairement titré en anglais, AMAZON WOMEN ON THE MOON (en français : CHEESEBURGER FILM SANDWICH).

Résultat de recherche d'images pour "cat women of the moon gif"Enfin, concernant la distribution « familiale » du film, une version VHS de CAT-WOMEN OF THE MOON est sortie en 1995 aux USA, et en 3D anaglyphe, mais celle-ci ne semble plus disponible dans le commerce. Des versions DVD en 2-D ont été éditées en Zone 1, et en v.o., mais la France semble avoir été « dispensée » d’une quelconque édition.

CAT-WOMEN OF THE MOON a aussi été projeté, en septembre 2003, avec une double polarisation 3-D à la «3-D Expo Film» de Hollywood, le film étant devenu culte avec les années, des adaptations libres ayant été réalisées pour le théâtre et la radio américaine.

Pour voir le film, cliquez sur l’image ci-dessous.

Uf2MIb-cat2

POSTEROÏDE – War Between the Planets

POSTEROÏDE - War Between the Planets dans Cineteek ofQLIb-4a91f372716426853e3acb0a41f464f6

FOTOCINETEEK – Les Survivants de l’Infini

LES SURVIVANTS DE L’INFINI

This Island Earth (1955)

La planète Metaluna, en guerre contre les Zagons, recherche de l’uranium pour continuer la lutte. L’agent Exeter est envoyé sur Terre pour enlever deux savants qui travailleront pour Metaluna…

FOTOCINETEEK - Les Survivants de l'Infini dans Cineteek P1yCIb-this14

b4yCIb-this8 dans Fotocineteek

Résultat de recherche d'images pour "this island earth gif"

E6yCIb-this7

v8yCIb-this6

Résultat de recherche d'images pour "this island earth gif"

QAyCIb-this1

iCyCIb-this10

Résultat de recherche d'images pour "this island earth gif"

pFyCIb-this2

mHyCIb-this13

Résultat de recherche d'images pour "this island earth gif"

hLyCIb-this9

SMyCIb-this12

GPyCIb-this15

Résultat de recherche d'images pour "this island earth gif"

1UyCIb-this16

qWyCIb-this11

POSTEROÏDE – The War in Space

POSTEROÏDE - The War in Space dans Cineteek ZBQ9Ib-a7dd29095e772dcde2897ebcd11afb31


12345...9

AVERTISSEMENT !

SCIENCE-FICTION RÉTRO OU KITSCH, SAVANTS FOUS, CRÉATURES ÉTRANGES, OBJETS INCONNUS, ROBOTS COLORÉS, INSECTES GÉANTS, ASTRONEFS INCONTRÔLABLES, ALIENS MENAÇANTS, HÉROS SANS SCRUPULES, AFFICHES LOUFOQUES, ARTISTES DÉMENTS, DANGEREUSES VISIONS : RIEN NE VOUS SERA ÉPARGNÉ. BIENVENUE DANS LE CLUB DES ENTITÉS DE LA 13e DIMENSION, LE CE13D…


Tresanstopfullno |
Le blog de la classe CE1-CE2 |
Votre Alter-Ego |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Petites Zouzouilles...
| Ogtrosenethlink
| Lamagitdelunivers