BIBLIOGALAKTIK – Les Robots comme vous ne les verrez plus jamais

17

gifs alphabet bleu-16gifs alphabet bleu-16gifs alphabet bleu-16gifs alphabet bleu-16gifs alphabet bleu-16gifs alphabet bleu-16gifs alphabet bleu-16gifs alphabet bleu-16gifs alphabet bleu-16gifs alphabet bleu-16gifs alphabet bleu-16gifs alphabet bleu-16gifs alphabet bleu-16gifs alphabet bleu-16

J’avoue avoir longuement hésité avant d’acheter ce livre. Je l’ai croisé plusieurs fois dans les rayons de la librairie où il semblait être là depuis déjà de longues semaines. Je l’ai même feuilleté plusieurs fois, indécis. En fait, il paraissait vouloir que je l’achète puisque personne n’en voulait. Il savait que tôt ou tard je craquerai car il connaissait forcément mon intérêt pour les robots dans la SF, forcément…

book

Mais pourquoi donc tant d’hésitation de ma part ?

Eh bien tout d’abord Les Robots comme vous ne les verrez plus jamais, écrit par… écrit par qui justement ? (serait-ce… un robot ?…) et édité chez Hugo & Cie, s’avère davantage un merveilleux ouvrage à l’iconographie très riche qu’un livre de référence doté d’informations. Le texte est aussi léger qu’une plume, même si la plume qui l’a écrit connait bien son sujet. Et d’ailleurs on lui pardonnera son orthographe approximative du nom de l’auteur Isaac Asimov, écorché plusieurs fois avec un « Asimove » qui a dû faire se retourner dans sa tombe le maître des Trois Lois de la Robotique…

rob1Ensuite parce qu’il possède toute l’apparence d’un ouvrage amateur (sans aucune connotation péjorative de ma part) : petit album d’environ 160 pages à la couverture molle, au papier digne des pulps (mais on dira que c’est voulu) et à la mise en page tout ce qu’il y a de plus simple.

Enfin parce que presque la moitié des photos, des couvertures de romans, de journaux et de pulps ainsi que les affiches de films présentés ne me sont pas inconnus. Je les ai déjà soit publiés sur Les Échos d’Altaïr ou soit rencontrés dans mes livres de référence. Mais comme il en restait encore beaucoup que je ne connaissais pas, et que toutes ces jolies petites images étaient pour une fois rassemblées par centaines en un seul bouquin, résister à la tentation d’acheter Les Robots comme vous ne les verrez plus jamais s’avérait forcément impossible… force-aimant…

Il est sûr que Les Robots comme vous ne les verrez plus jamais remplit clairement son contrat pour flatter la rétine : c’est un régal pour les yeux tant on y découvre des tonnes de documents, qu’il s’agisse, comme je l’ai cité plus haut, de couvertures de pulps ou de romans, mais aussi d’affiches de publicité, d’emballages de robots-jouets, de rob2mangas, de comics et de dessins humoristiques. Et comme son titre l’indique, Les Robots comme vous ne les verrez plus jamais fait la part belle à tous ces bons vieux robots très anciens que l’on aime bien pour leur aspect déglingué. Il ne s’agit pas ici de présenter l’histoire des robots à travers la SF, même si l’auteur s’y aventure parfois, mais plutôt de nous proposer une belle balade à travers les vitrines d’exposition d’un musée, celui dédié à cette création de l’homme que la SF aimait voir, à ses débuts, fait d’acier, de câbles, d’ampoules, de clignotants, de pinces, de bras ressorts et de tant d’autres mécanismes spécifiques aux robots craignos altaïriens. On y croise cependant aussi des robots plus récents, et donc beaucoup plus sophistiqués, comme des androïdes ou cyborgs issus de films de science-fiction tels que BLADE RUNNER, TERMINATOR ou ROBOCOP.

Les Robots comme vous ne les verrez plus jamais s’organise en chapitres : Avant les robotsUne histoire de robotsMéchants ou gentils, nos robots ?Les robots et l’amourL’art et le robotLes robots font de la pub et Les joujoux robots, chacun de ces chapitres possédant une courte introduction.

rob3

Bref, faites comme moi : laissez-vous tenter ! Les Robots comme vous ne les verrez plus jamais ne pourra pas vous décevoir de toute façon si vous adorez les robots en SF vintage. Et puis n’oubliez pas que ces robots, vous ne les verrez plus jamais ailleurs, alors…

- Morbius, d’Altaïr IV -

2 commentaires à “BIBLIOGALAKTIK – Les Robots comme vous ne les verrez plus jamais”


  1. 0 thierry hamel 23 mai 2018 à 7 h 13 min

    un sur le même thème qui n’est pas mal également coté illustration: « Les Robots arrivent » de Jasia Reichardt 1979 éditeur Chêne

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


AVERTISSEMENT !

SCIENCE-FICTION RÉTRO OU KITSCH, SAVANTS FOUS, CRÉATURES ÉTRANGES, OBJETS INCONNUS, ROBOTS COLORÉS, INSECTES GÉANTS, ASTRONEFS INCONTRÔLABLES, ALIENS MENAÇANTS, HÉROS SANS SCRUPULES, AFFICHES LOUFOQUES, ARTISTES DÉMENTS, DANGEREUSES VISIONS : RIEN NE VOUS SERA ÉPARGNÉ. BIENVENUE DANS LE CLUB DES ENTITÉS DE LA 13e DIMENSION, LE CE13D…


Tresanstopfullno |
Le blog de la classe CE1-CE2 |
Votre Alter-Ego |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Petites Zouzouilles...
| Ogtrosenethlink
| Lamagitdelunivers