DATASKANN – Le règne des vaisseaux fusées – 2

- DATASKANN -

Le règne des vaisseaux fusées

DATASKANN - Le règne des vaisseaux fusées - 2 dans Cineteek 0008Quand la fusée dominait l’espace intersidéral… Durant plusieurs décennies, elle fut autant la vedette que les héros des films où elle apparaissait, traversant bruyamment l’Univers dans des missions improbables ou impossibles, se rendant d’une planète à l’autre, décollant ou se posant dans un impressionnant nuage de fumée blanche et se dressant fièrement vers le ciel étoilé, comme un doigt pointé vers les cieux, comme un défi adressé au cosmos. Des obus-fusées en passant par les modèles les plus sophistiqués de la science-fiction cinématographique et télévisuelle, la fusée accompagna longtemps l’Homme dans sa quête de savoir. Nous vous en proposons quelques-unes, de toutes tailles, de toutes formes, mais souvent de toute beauté, racées, élégantes et chromées…

fusees007

2 – LES FUSÉES POINTUES DE FLASH GORDON ET BUCK ROGERS 

En 1936, le serial FLASH GORDON reprend les aventures du célèbre héros de bande dessinée créé en 1934 par Alex Raymond. Connu en France sous le nom de Guy l’Éclair, Flash 15012306470815263612897969 dans DataskannGordon vit des aventures extraordinaires sur des planètes extraterrestres : « Flash Gordon, aidé du professeur Hans Zarkov et de Dale Arden, doit sauver la Terre de l’invasion des troupes de l’Empereur Ming en provenance de la planète Mongo. Celui-ci, tyran cruel et sanguinaire, peut bien entendu compter sur des « alliés » au sein de son Empire même s’il y compte aussi des ennemis. »

Le serial utilise les vaisseaux fusées dessinés par Alex Raymond. Et même si, forcément, leur transposition à l’écran ne peu s’avérer totalement fidèle, force est de constater que les fabuleux astronefs de la BD sont ici une belle réussite, avec, souvent présent, l’éternel « pic » ou « pointe » situé tout à l’avant de la fusée. Le vol des maquettes se fait grâce à l’utilisation de câbles relativement discrets lors du tournage, un procédé courant à l’époque. Quant au bruitage, il est semblable à celui d’un avion à hélices…

15012306505415263612897971La version parodie-érotique intitulée FLESH GORDON (1974, de Michael Benveniste et Howard Ziehm), utilisera également le vaisseau-fusée si cher à Flash Gordon. Cependant, revu et corrigé, il prendra une toute autre forme…

En 1980, le FLASH GORDON de Mike Hodges reprendra avec classe les merveilleux vaisseaux fusées de la bande dessinée d’Alex Raymond, leur apportant même de jolies couleurs délicieusement kitsch.

15012306490115263612897970

C’est en 1939, en pleine ambiance missiles V2 développés dès 1938 par l’Allemagne nazie, qu’un autre serial propose à son tour ses vaisseaux-fusées : BUCK ROGERS. On connaît tous l’histoire de ce héros qui, à la suite d’un accident d’avion, se retrouve plongé dans un coma profond. Il ne se réveillera qu’au XXVe siècle…

15012306533215263612897972Le budget restreint du serial oblige ses responsables à réemployer certains décors d’autres films ou serials comme FLASH GORDON. En outre, Buster Crabbe, déjà Flash Gordon dans le serial éponyme, incarne cette fois-ci Buck Rogers. Dans ces conditions, je soupçonne la production d’avoir réutilisé également les vaisseaux-fusées de FLASH GORDON car la ressemblance est frappante.

- Morbius, d’Altaïr IV -

17062710295715263615115653

À SUIVRE…

8399

COUV – Weird Fantasy

COUV - Weird Fantasy dans Couv 17062708245215263615115430

17062708244615263615115428 dans Couv

17062708245615263615115431

17062708244915263615115429

17062708250215263615115433

17062708245915263615115432

DATASKANN – Le règne des vaisseaux fusées – 1

DATASKANN - Le règne des vaisseaux fusées - 1 dans Cineteek 17060602282015263615078906La catégorie Dataskann explore des sujets ou des thèmes propres à la Science-Fiction, elle se fait l’écho de ce qui a déjà été écrit par des spécialistes en citant des extraits d’ouvrages de référence et en faisant part de sa propre réflexion, mais elle peut également aborder seule un thème qui lui tient à cœur. Elle peut aussi reprendre un article déjà publié sur le blog des Échos d’Altaïr, tout en l’enrichissant éventuellement de données nouvelles, si celui-ci s’inscrit dans le « contenu SF vintage » du Club des Entités de la 13e Dimension.

15012306405015263612897965 dans Dataskann

- DATASKANN -

Le règne des vaisseaux fusées

Quand la fusée dominait l’espace intersidéral… Durant plusieurs décennies, elle fut autant la vedette que les héros des films où elle apparaissait, traversant bruyamment l’Univers dans des missions improbables ou impossibles, se rendant d’une planète à l’autre, décollant ou se posant dans un impressionnant nuage de fumée blanche et se dressant fièrement vers le ciel étoilé, comme un doigt pointé vers les cieux, comme un défi adressé au cosmos. Des obus-fusées en passant par les modèles les plus sophistiqués de la science-fiction cinématographique et télévisuelle, la fusée accompagna longtemps l’Homme dans sa quête de savoir. Nous vous en proposons quelques-unes, de toutes tailles, de toutes formes, mais souvent de toute beauté, racées, élégantes et chromées…

fusees007

1 – OBUS-FUSÉES LUNAIRES… 

Le vaisseau fusée est certainement le plus ancien modèle de vaisseau spatial représenté au cinéma de science-fiction. Dès les débuts du Septième Art, en 1902, Méliès envoie son obus-fusée sur la Lune dans le film LE VOYAGE DANS LA LUNE, qui s’inspire des romans De la Terre à la Lune de Jules Verne et Les Premiers Hommes dans la Lune de H. G. Wells. L’histoire :

15012306424115263612897967« Lors d’un colloque d’astronomie, le professeur Barbenfouillis crée l’événement en faisant part à l’assemblée de son projet de voyage dans la Lune. Il organise ensuite la visite à ses confrères de l’atelier où l’obus spatial est en chantier. Il sera propulsé en direction de la Lune au moyen d’un canon géant de 300 mètres de long. Le lancement réussit. Les six spationautes embarqués découvrent l’environnement lunaire et assistent à un lever de Terre. Faits prisonniers par les Sélénites, population autochtone de la Lune, ils parviennent à s’échapper. L’un des poursuivants reste accroché au fuselage de l’obus qui reprend le chemin de la Terre. De retour, les savants sont accueillis en héros et exposent triomphalement leur capture. »

Tout comme dans le roman de Jules Verne, le canon sert à propulser l’engin spatial vers la Lune, d’où sa forme d’obus. À cette époque on se souciait peu de la réalité scientifique, surtout dans un film dont l’intention première était de divertir. Peu importe le décollage de l’obus-fusée , de même que son alunissage ou son retour sur Terre : l’essentiel est d’arriver sur la Lune !

On retrouve un autre obus-fusée en 1929 dans le film de Fritz Lang, LA FEMME SUR LA LUNE (Frau im Mond). Trapard, de la Terre, nous dévoile dans son article consacré à ce film allemand : « LA FEMME SUR LA LUNE inaugure la tradition du compte à rebours dans le domaine de l’astronautique lors du lancement d’une fusée. Fritz Lang s’en explique ainsi : « Quand j’ai tourné le décollage de la fusée, je me disais : Si je compte un, deux, trois, quatre, dix, cinquante, cent…, le public ne sait pas quand le décollage aura lieu. Mais si je compte à rebours dix, neuf, huit, sept, six, cinq, quatre, trois, deux, un — cela devient très clair ».

15012306444915263612897968

Et Trapard de poursuivre en nous racontant quelque chose d’édifiant à propos de la fusée du film : « La fusée était, pour l’époque, extrêmement réaliste, à tel point qu’après la sortie du film, à la montée des nazis au pouvoir, on ordonna de détruire les maquettes de l’engin spatial du film, cette dernière « étant de nature à nuire au secret qui devait entourer la conception des V2 ». »

L’histoire : « Le professeur Manfeldt est moqué par ses confrères lorsqu’il prétend qu’il existe des mines d’or sur l’astre lunaire. Trente ans plus tard, Wolf Helius souhaite construire une fusée pour aller sur la Lune. Friede Velten et l’ingénieur Hans Windegger sont intéressés par ce projet. Un groupement financier contrôlant le marché de l’or impose sa participation à leur expédition. »

Mais si cette fusée possède quelque peu la forme d’un obus, cette fois point de canon pour l’expédier sur l’astre lunaire !

Dans THINGS TO COME de William Cameron Menzies (1936), retour au bon vieux canon pour le lancement. Semblable à une cartouche, la minuscule fusée est introduite à l’intérieur de celui-ci, semblable à un fusil braqué vers le ciel, par l’intermédiaire d’une gigantesque grue.

15012307570915263612897984

L’histoire : « Une guerre globale est déclenchée en 1940. Cette guerre s’éternise sur plusieurs décennies jusqu’au moment où la plupart des survivants, quasiment tous nés après le commencement de la guerre, ne savent même plus qui a commencé le conflit ni pourquoi. La production industrielle a cessé et la société a rétrogradé et s’est divisée en communautés primitives localisées. En 1966, une épidémie de peste vient encore réduire le nombre de Terriens, qui ne sont plus que quelques poignées. Un jour, un curieux aéroplane atterrit près de l’une de ces communautés. Le pilote parle d’une organisation occupée à rebâtir la civilisation et qui parcourt le monde pour reciviliser les groupes de survivants. De grands chantiers sont entrepris durant les décennies qui suivent, jusqu’à ce que la société soit de nouveau grande et puissante. La population mondiale vit à présent dans des villes souterraines. En l’an 2035, à la veille du premier voyage de l’homme sur la Lune, une nouvelle insurrection populaire progresse à nouveau — celle-là même qui selon certains aurait causé les guerres du passé —, se trouve des partisans, et devient plus violente… »

 - Morbius, d’Altaïr IV -

15012401375815263612900537

À SUIVRE…

8399

POSTEROÏDE – It ! The Terror from Beyond Space

POSTEROÏDE - It ! The Terror from Beyond Space dans Cineteek 17062608293515263615113101

COUV – Secret Agent of Terra

COUV - Secret Agent of Terra dans Couv 17062507081015263615111388

DATAPROFILE – Volatile alien géant

DATAPROFILE : VOLATILE ALIEN GÉANT 

DATAPROFILE - Volatile alien géant dans Cineteek 17062410064015263615110255

Sujet : Volatile alien géant.

Origine : Extraterrestre.

Planète : Inconnue, et c’est tant mieux, mais « galaxie antimatière ».

Apparence : Volatile géant qui pourrait être le résultat d’une expérience scientifique extraterrestre de l’accouplement forcé entre un poulet et une dinde en apesanteur sur un monde inconnu. 

Taille : « Aussi grand qu’un cuirassé » nous dit-on.

17062410550315263615110306 dans Dataprofile

Signes distinctifs : Long cou décharné, tête aux poils clairsemés, bec muni de dents acérées et de narines dilatées, haleine fétide et yeux globuleux inexpressifs.

Apparition : THE GIANT CLAW, en 1957, dans le ciel de New York et d’autres villes américaines.

Moyen de transport : A traversé l’espace de ses propres ailes.

Cri : RUUAAAA ! RUUAAAA ! RUUAAAA !

Comportement : Hostile. Semble être particulièrement irrité par son apparence physique et cherche à se venger sur n’importe qui et n’importe quoi.

17062410572115263615110308Objectif : Venu sur Terre pour détruire le maximum d’avions et croquer du Terrien.

Point faible : Aucun. Indestructible. Mais… Lire plus bas.

Destruction : Si vous arrivez à comprendre : « Vaincu par un type spécial d’isotope, déployé à partir de la position du pistolet à queue d’un avion de bombardement B-25, qui s’effondre avec succès dans le bouclier de l’antimatière de la créature et permet aux missiles de frapper et de tuer le monstre. » Traduction Google…

- Arganthiop, de Pluton -

 horror monster turkey rhetthammersmith daikaiju GIF

MISSION PÉRILLEUSE

MISSION PÉRILLEUSE  dans Image 17062408153615263615110173

DANGEREUSE VISION – 3

INSOLITE - Vos paupières sont lourdes... Au lendemain de la Journée du sommeil, qui ouvrait sa 14e édition ce vendredi 28 mars, Le HuffPost vous propose de vous laisser captiver par une série de GIFs...

VIDÉO – La Nave de los Monstruos

Deux Vénusiennes, Gamma et Beta, sont envoyées en mission sur ordre de leur reine pour rechercher des hommes et ainsi repeupler leur planète. En compagnie de Tor, leur robot, elles parviennent à constituer un groupe coloré de créatures extraterrestres mâles dans leur «navire de monstres». Ainsi le prince martien Tagual, un cyclope, Utirr l’araignée et le squelette Zok. Mais une fois leur vaisseau arrivé sur la Terre, au Mexique, Gamma et Beta tombent amoureuses du cowboy chanteur Lauriano…

VIDÉO - La Nave de los Monstruos dans Cineteek 17062309192115263615108445

LA NAVE DE LOS MONSTRUOS, ou littéralement « La nef des monstres » (Ship of Monsters en anglais), est un film mexicain de Rogelio A. González unique, totalement out of this world. Entre les superbes femmes vénusiennes et leurs monstres comptant parmi les plus craignos de l’histoire du cinéma (mention spéciale pour Zok, le squelette rieur…), notre club d’entités ne pouvait que vous entraîner dans sa 13e dimension pour regarder, l’œil hagard, un extrait de ce spectacle incroyable. Une merveille du genre à découvrir en entier ICI.

- Arganthiop, de Pluton -

Image de prévisualisation YouTube

PULPOCOVER – Amazing Stories

PULPOCOVER - Amazing Stories dans Pulpocover 17062210390715263615106151


1234

AVERTISSEMENT !

SCIENCE-FICTION RÉTRO, VINTAGE OU KITSCH, SAVANTS FOUS, CRÉATURES ÉTRANGES, OBJETS INCONNUS, ROBOTS COLORÉS, INSECTES GÉANTS, ASTRONEFS INCONTRÔLABLES, ALIENS MENAÇANTS, HÉROS SANS SCRUPULES, AFFICHES LOUFOQUES, ARTISTES DÉMENTS, DANGEREUSES VISIONS : RIEN NE VOUS SERA ÉPARGNÉ. BIENVENUE DANS LE CLUB DES ENTITÉS DE LA 13e DIMENSION, LE CE13D…

Archives


Tresanstopfullno |
Le blog de la classe CE1-CE2 |
Votre Alter-Ego |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Petites Zouzouilles...
| Ogtrosenethlink
| Lamagitdelunivers